Equateur : nouvelle victoire des élites et limites du camp populaire - AxPo Observatory of Market Society Polarization Access content directly
Journal Articles Les Études du CERI Year : 2024

Equateur : nouvelle victoire des élites et limites du camp populaire

Abstract

En 2023, la politique équatorienne a été marquée par la débâcle du président Guillermo Lasso qui, outre ses mauvaises relations avec une grande partie de la classe politique, a été incapable d’apporter des réponses à la crise économique et sécuritaire du pays. En novembre, son mandat, qui devait initialement s’achever en mai 2025, a pris fin prématurément. L’activation du mécanisme constitutionnel connu sous le nom de « mort croisée » (muerte cruzada) a permis la transition vers un nouveau gouvernement après que Lasso a dissous l’Assemblée nationale en raison des mauvaises relations entretenues avec la plupart des forces politiques en présence et afin d’échapper à une procédure d’impeachment qui aurait pu entraîner sa censure et sa destitution. Par ailleurs, les élections extraordinaires d’août et octobre n’ont pas profité aux forces politiques de gauche mais à Daniel Noboa, un jeune oligarque qui a réussi à combiner son héritage politique et ses pratiques clientélistes avec une image moderne et un discours critique à l’égard des partis traditionnels et de leurs disputes.
Fichier principal
Vignette du fichier
2024_chiriboga_Etude_271_272.pdf (258.89 Ko) Télécharger le fichier
Origin Explicit agreement for this submission
licence

Dates and versions

hal-04419253 , version 1 (26-01-2024)

Licence

Identifiers

Cite

Andrés Chiriboga. Equateur : nouvelle victoire des élites et limites du camp populaire. Les Études du CERI, 2024, Amérique latine. L’Année politique 2023, 271-272, pp.21-26. ⟨10.25647/etudesduceri.271-272.04⟩. ⟨hal-04419253⟩
48 View
21 Download

Altmetric

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More